Le mot du 16 mai 2018 (1)

La question du jour (et la réponse)

« Bonjour, Monsieur Colignon,

Faut-il accorder, ou faut-il laisser figée au masculin l’expression « tout craché » dans la phrase : « Suivre ce parcours, pour cet énarque, c’est la voie royale tout craché ! » ? »

J’avoue que j’ai hésité : ne s’agit-il pas, en effet, d’une locution figée au masculin ?… Mais ne se laisse-t-on pas influencer par l’emploi très courant de : « C’est son portrait tout craché ! », qui, bien évidemment, est au masculin. Pourquoi serait-il erroné de dire et d’écrire : « Au même âge, c’est sa mère toute crachée ! » (accord de tout précédant un adjectif commençant par une consonne) ? Il faut accorder, je pense : « … c’est la voie royale, toute crachée ! ».

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.