Le mot du 1er juin 2018 (1)

Le mot du jour du centenaire de 1918

pied de banc loc.

Les « poilus » avaient le génie des apparentements logico-comiques ! On ne saura évidemment jamais lequel d’entre eux a fait le rapprochement entre un sergent et un pied de banc, ou, plutôt, entre les… quatre pieds d’un banc et les sergents d’une compagnie, qui eux aussi sont quatre ! D’où le sobriquet pied de banc (parfois écrit pied-de-banc) pour désigner un sergent de compagnie.

(Extrait de Jean-Pierre Colignon, le Petit Abécédaire de la Grande Guerre, Le Courrier du livre édit.)

*****

Les commentaires sont fermés.