Le mot du 16 juin 2018 (1)

La bourde du jour

La maîtrise hasardeuse du vocabulaire est parfois effarante quand elle est notée chez des journalistes professionnels… Sur France Inter, ce samedi matin 16 juin, vers 8 heures, le responsable de la tranche horaire s’est étonné, presque offusqué, d’être repris par l’auteure d’un ouvrage sur les migrations. Alors qu’il venait de présenter l’ouvrage comme étant un cinquième « tome », ladite auteure s’est permis de rectifier en indiquant qu’il s’agissait d’une… cinquième édition. Étonnement surpris de l’animateur, qui, dans sa réaction, a semblé ne pas comprendre le rectificatif, a semblé ne pas voir de différence entre les deux termes !…

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.