Le mot du 15 juin 2018 (1)

La question du jour (et la réponse)

« Bonjour,

Je vous soumets une question d’orthotypographie. Quel choix adopteriez-vous pour la graphie des noms des Greta (groupements d’établissements publics d’enseignement) ?
Je vois que l’on écrit : « le Greta du Design, de la Mode et des Métiers d’art », ce qui me semble normal… Mais comment faut-il écrire « le Greta des Métiers du tertiaire, de l’hôtellerie et de la restauration » ? Dans l’absolu, il ne faut sans doute pas de majuscule au complément du nom. Mais le choix de cette graphie pose un problème de cohérence avec celle du précité Greta du Design, de la Mode et des Métiers d’art, pour lequel le secteur d’activité est bien identifié par une capitale. Si ce Greta était dénommé « Greta du Tertiaire, de l’Hôtellerie et de la Restauration », le problème ne se poserait pas… De plus, si l’on choisit d’ajouter une majuscule à « tertiaire », à « hôtellerie » et à « restauration », il faudrait donc en mettre une à « art » dans le nom de l’autre Greta… Merci pour vos lumières. »

Il faut faire, par exemple, comme pour les ministères et secrétariats d’État :

le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie

le ministère de l’Action et des Comptes publics

le ministère de la Cohésion des territoires

Donc, effectivement :

le Greta du Design, de la Mode et des Métiers d’art

et :

le Greta des Métiers du tertiaire, de l’hôtellerie et de la restauration.

Les commentaires sont fermés.