Le mot du 14 juillet 2018 (3)

Les questions du jour (et les réponses)

 

 

           « Bonjour, Monsieur Colignon, 

           Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me renseigner à propos de majuscules dans les expressions suivantes :

         1°  Les Guerres de Religion, ou les guerres de Religion, ou les guerres de religion ?

         2° Ce soldat mort au Champ d’Honneur,  ou au  Champ d’honneur, ou au champ d’honneur ?

        Avec tous mes remerciements. Cordialement. »

 

On écrit, s’agissant de l’histoire de France notamment   :   les guerres de Religion,  avec minuscule au terme générique et majuscule au terme spécifique. Le générique est figé au pluriel, probablement parce que l’on a eu en tête les différents épisodes de ces affrontements. Certains auteurs, minoritaires, ont adopté guerres de Religions, avec le déterminatif au pluriel, considérant qu’il fallait au moins deux clans, deux religions, pour qu’il y ait guerre(s)…  Mais le singulier s’est imposé, peut-être, ou sans doute, parce que l’on a estimé que catholiques et protestants formaient deux Églises, mais pas deux religions…

 

L’expression au champ d’honneur  est figée sans aucune majuscule, et au singulier (sur le champ de bataille).

 

*****

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.