Le mot du 12 août 2018 (4)

La 3e question du jour (et la réponse)

 

          « Bonsoir, Monsieur Colignon,

         Je rencontre souvent l’adjectif « gargantuesque » employé à la place de « gigantesque » pour qualifier tout et n’importe quoi.

        Est-ce correct ou faut-il limiter son utilisation à un repas, un appétit, ou à tout ce qui tourne autour de la passion première du célèbre personnage de Rabelais ?

        Merci. »

 

 

Je trouve que c’est une extension de sens exagérée : est gargantuesque ce qui est énorme, copieux, plantureux, abondant, pantagruélique…,  et en rapport avec la table, les victuailles, l’appétit, le ventre, l’aspect physique, etc.

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.