Le mot du 28 septembre 2018 (1)

La question du jour (et la réponse)

« Bonsoir, Monsieur,

Excusez-moi de vous déranger.

Dans un texte, j’ai vu : les Îles Marshall.

J’ai pensé qu’il faudrait écrire îles avec une minuscule … D’ailleurs, dans le PLI, figure l’expression îles Marshall et non Îles Marshall.

Sur internet, on peut lire qu’il existe une différence entre îles et Îles Marshall : le nom « îles Marshall », avec une minuscule à « îles », est le nom de l’archipel (géographique) alors que le nom « Îles Marshall », avec une majuscule à « Îles », correspond au nom du pays (politique). Le nom « politique » complet du pays devrait donc être : République des Îles Marshall.

Dans ce cas, ne conviendrait-il pas de séparer Îles et Marshall par un trait d’union, comme pour l’état insulaire du Cap-Vert ?

Je me permets de vous demander ce que vous en pensez.

D’autre part, pour les races d’animaux, par exemple « des moutons de la race landes de Bretagne », « landes », avec majuscule ou minuscule ? Je pencherais ici pour la minuscule.

Si vous en avez le temps, je vous saurais gré de me répondre.

Bien cordialement. »

Tout d’abord, je vous rappelle qu’il faut se méfier de ce que vous trouvez sur internet. N’importe qui s’y exprime, du type : « Je n’y connais rien, mais je vous dirai tout »… Pour un site faisant référence, vous avez cent d’ineptes.

On doit écrire « les îles Marshall », comme « les îles Kerguelen » ou « les îles Anglo-Normandes », « les îles Lipari », « les îles Canaries », etc.

Si l’on parle de l’Êtat formé par ces îles, je comprends la tentation de mettre une majuscule, mais, dans un texte parlant sans cesse soit de la république des Marshall, soit des îles, on aboutit à une incohérence complète, avec par exemple 32 fois la majuscule et 47 fois la minuscule, au grand désarroi des lecteurs. Je pense qu’il est mieux de laisser partout la minuscule, ou, alors, ce qui rendrait plus compréhensible l’orthotypographie du texte, d’adopter « (république des) Îles-Marshall » quand il s’agit du pays. Cf. « la terre Adélie » (le territoire géographique) ==//== « la Terre-Adélie » quand il s’agit du district politico-administratif.

Je mettrais la minuscule : la race landes de Bretagne, un landes de Bretagne. Comme pour des noms de vins ou de fromages, on pourrait peut-être aller jusqu’à adopter les traits d’union et la minuscule = la race landes-de-bretagne, un bélier landes-de-bretagne, des landes-de-bretagne.

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.