Le mot du 6 octobre 2018 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

« Bonjour, Monsieur Colignon,

 Petit débat cet après-midi,  autour de l’écriture de de Gaulle. De Gaulle ou de Gaulle ?

Qu’en pensez-vous ?

Je crois que les de Gaulle écrivent leur nom avec une minuscule comme à l’état civil …  Merci. »

 

 Le général et sa famille écrivaient, écrivent, « de Gaulle » ; un point, c’est tout, et il n’y a pas à discuter.

Mais  le  problème  est  ailleurs,  causé  par  l’orthographe  à  adopter  en  présence de « de de » : par exemple, « la politique de  de/De Gaulle »…   Il y a deux écoles :  a)  Celle qui consiste à ne pas vouloir enchaîner « de de »  (cela a été longtemps la règle au Monde, entre autres, où l’on écrivait obligatoirement « de De Gaulle ») ;  b) celle qui refuse mordicus de mettre une majuscule au de « de Gaulle », et qui écrivent « la politique de de Gaulle ».   Il est illusoire de vouloir obtenir une uniformisation !!!

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.