Le mot du 9 octobre 2018 (2)

Le point d’orthographe du jour

 

homme   n. m.

On écrit, avec une minuscule à homme : l’homme de Cro-Magnon, l’homme de Néandertal…

Les déterminatifs restent au singulier dans : un homme, des hommes de main ; un homme, des hommes de paille ; un homme / des hommes d’État ;  un homme / des hommes de loi… Mais sont figés au pluriel dans : un homme / des hommes d’affaires ; un homme / des hommes d’armes ; un homme / des hommes de lettres.

■  Les composés prennent le double pluriel  :  des hommes-sandwichs, des hommes-grenouilles, des hommes-orchestres, des hommes-serpents, des hommes-troncs… Mais, s’agissant du numéro de cirque : des hommes-canon ( =  des hommes projetés par UN canon).

■   Ne pas confondre : un homme brave est quelqu’un de courageux ; un brave homme est quelqu’un de bon.

            ■    Il n’y a pas de trait d’union dans un (des) homme(s) lige(s).

Publicités

Les commentaires sont fermés.