Le mot du 1er novembre 2018

La question d’orthotypographie du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,

            Comment faut-il écrire « suite » (italique ? entre guillemets ? avec une majuscule ?…) dans la phrase suivante : « Le jeune pianiste se concentra longuement avant de jouer une suite de Bach » ?

 

Il n’y a pas, ici, un titre d’œuvre comme (j’invente) : « Elle joua la Suite en si bémol majeur, opus 76, de Zbignew  Bretonovic ». Non : seulement le nom commun, le terme générique banal suite (une suite, des suites ; une sonate, des sonates ; un impromptu, des impromptus ; etc.).

Par conséquent : il ne faut pas de majuscule ; il n’y a pas de changement de graisse romain/italique, ni de guillemets.

 

*****

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.