Le mot du 7 décembre 2018 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

          « Bonjour, Monsieur Colignon,

         On entend à longueur de journée dans les médias, de la part des journalistes, l’adjectif « pacifiste » au lieu de « pacifique » ! À moins que « pacifiste » puisse être aussi  considéré comme un synonyme de « pacifique » (je crois l’avoir lu quelque part),  n’est-ce pas tout de même une (grosse) faute ?

 

Les deux adjectifs ne sont pas interchangeables, ils ont des significations distinctes…

Des manifestants qui veulent défiler tranquillement sont pacifiques; pour autant, ils ne sont pas forcément adeptes du pacifisme, donc pacifistes…

C’est une bourde de journalistes (ils n’en sont pas à une près, notamment sur les chaînes d’info en continu !). La stupidité en vogue est de parler de « 89 000 forces de l’ordre déployées dans le pays », de « 9 000 forces de l’ordre dans Paris », etc.  Heureusement, il ne s’agit que de (si l’on peut dire !) 89 000 membres des forces de l’ordre déployés contre des « factieux », des « séditieux » (il y aurait aussi beaucoup à dire, il me semble, sur le vocabulaire ainsi employé).

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.