Le mot du 24 avril 2019 (1)

La bourde du jour

 Grâce à Gala (mardi 23 avril), nous apprenons que Thomas Hollande, fils de l’ex-locataire de l’Elysée et de Mme Ségolène Royal, actuellement « ambassadrice de France chargée des négociations internationales pour les pôles Arctique et Antarctique », et sa compagne, la journaliste Emilie Broussouloux, ont repris la grande tradition clownesque…  En effet, dès le début de l’article il était dit que ceux que l’on appelle « les deux amants » dans le cours du texte s’étaient mariés « en grandes pompes », tels les augustes qui, avec leurs tatanes de pointure 64XXXXL (en argot, « pompes » = chaussures), ont diverti des générations d’enfants…

Peut-être a-t-on voulu, inconsciemment, éviter d’écrire, ce qui aurait été, bien sûr, la bonne orthographe,  que les personnes en question s’étaient mariées en grande pompe,  c’est-à-dire avec un déploiement de faste…

Publicités

Les commentaires sont fermés.