Le mot du 23 mai 2019 (3)

Le petit point de vocabulaire du jour

 

L’adjectif falot, en son jeune temps (1466 selon Robert), voulait dire « gai, joyeux, drôle, plaisant »  (cf. le fameux good fellow (fallow ou falow) anglais et écossais :  « bon compagnon »,  « bon  camarade »)…   De  nos  jours,   le  terme  est  synonyme  de  « terne »,  d’ « effacé »…  Un personnage falot, c’est un individu insignifiant, que nul ne remarque; autrefois, c’était donc, au contraire, quelqu’un que son exubérance, sa verve, son entrain, voire sa drôlerie allant jusqu’au grotesque, mettaient en valeur. Edmond Rostand a ressuscité ce sens ancien dans Cyrano de Bergerac (I, 2) quand Ragueneau décrit le personnage au long nez qui va entrer en scène :

Mais bizarre, excessif, extravagant, falot,

                                             Il eût fourni, je pense, à feu Jacques Callot

Le plus fol spadassin à mettre entre ses masques…

Publicités

Les commentaires sont fermés.