Le mot du 25 mai 2019 (2)

Le point de vocabulaire du jour

 

Il est incorrect d’employer attaque, sous l’influence de l’anglo-américain, comme synonyme d’ « attentat ».  Lancer une offensive, se livrer à un assaut,  tenter de s’emparer d’un bâtiment officiel, tenter de dévaliser une banque, tout cela relève des actes de violence qu’en bon français on appelle des attaques  attaque à main armée, une colonne d’attaque, attaque de nuit…; attaquer un convoi, une patrouille, une caserne…

Attentat désigne une tentative criminelle ou une entreprise criminelle perpétrée contre une personne ou un groupe de personnes, contre des bâtiments officiels…, à l’aide d’explosifs, de véhicules piégés, de bonbonnes de gaz, etc.  (Le mot se retrouve par ailleurs, comme chacun sait, dans attentat à la pudeur, attentat aux moeurs...)

Publicités

Les commentaires sont fermés.