Le mot du 27 mai 2019 (3)

La 2e question du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,

            Le dictionnaire donne « le mont Saint-Michel », mais tous les livres que je vois qui paraissent depuis des années sont écrits avec « le Mont-Saint-Michel » !  Qui a raison… ? »

 

Je l’ai déjà écrit : il ne faut pas dire « le dictionnaire » ! Ou bien l’on donne son nom, ou bien l’on  mentionne : « un dictionnaire usuel », ou bien l’on déclare : « certains dictionnaires », voire « tous les dictionnaires » (… enfin, ceux que l’on a consultés) !

Normalement, on devrait écrire le mont Saint-Michel, avec une minuscule au terme générique. Seulement, ce lieu prestigieux a accédé à un statut tel que tous les écrivains et les journalistes (je n’ai pas vu d’exception dans les nombreux livres et les revues régionales que j’ai lus ces dernières années) suivent la graphie exceptionnelle  :  le Mont-Saint-Michel, avec trois majuscules et deux traits d’union. Les lexicographes doivent évoluer, s’adapter à l’usage, doivent accepter de temps à autre une dérogation mineure aux règles établies.

 

 

Les commentaires sont fermés.