Le mot du 25 juin 2019 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

« Bonjour, cher Monsieur Colignon,

            Je voudrais bien savoir pourquoi je ne peux pas trouver dans les dictionnaires la définition du mot « narreux » ou « nerreux ».

            En effet, ayant un doute sur l’orthographe exacte de ce mot couramment utilisé dans la langue française, et qui, je ne vous apprends rien, désigne par exemple une personne qui ne souhaite pas boire à la bouteille derrière une autre, ou qui refuse d’utiliser une fourchette déjà utilisée.

            Du coup, je ne sais même plus si ce mot existe !  Pourriez-vous m’apporter vos lumières à ce sujet ? Merci d’avance ! »

 

Mes supposées « lumières » vont reposer sur les recherches effectuées à la suite de votre courriel… car je n’avais jamais entendu ni lu ce terme !  C’est pourquoi votre expression « mot couramment utilisé dans la langue française » m’a étonné !!  Le résultat de mes recherches et le constat que vous résidiez au grand-duché de Luxembourg m’ont éclairé sur votre propos…

Nareux(-euse), variante néreux(-euse),  avec un seul « r », existe bien, et l’acception trouvée correspond exactement à ce que vous avancez : « personne qui est dégoûtée par le contact avec la saleté, en particulier au niveau alimentaire », « qui ressent un dégoût compulsif à l’égard d’un manque de propreté, une aversion à l’égard d’un manque d’hygiène, notamment pour tout ce qui touche à la nourriture, à la vaisselle, à la cuisine, aux cuisiniers ». Les manifestations les plus courantes sont le refus de reprendre une fourchette qui a été utilisée par quelqu’un d’autre, de boire dans le même verre qu’une autre personne…

D’après le Dictionnaire des Régionalismes de France (DRF, p. 701), l’adjectif nareux (ou sa variante néreux, plus rarement naireux) qualifie une personne « difficile sur la nourriture et tout ce qui touche la propreté de la table; qui éprouve facilement du dégoût ». D’après le DRF, ce mot serait un « dialectalisme (c’est-à-dire un mot emprunté aux patois) », et serait essentiellement employé dans le nord-est de la France. Le Dictionnaire des Belgicismes (DicBel) mentionne également que le terme est usité dans les provinces de Namur et du Luxembourg.

Nareux (du latin naris, « nez, narine »)  est donc un régionalisme « couramment utilisé »… dans le nord-est de la France,  voire un peu au-delà (aussi au Canada, semble-t-il), mais certainement pas dans toute la France. Ce qui est dommage, car ce mot est utile, et évite de recourir à des circonlocutions. On a remis en activité, il y a quelques années, noiseux(-euse), pourquoi, alors, ne pas reprendre nareux(-euse) ?…

Publicités

Les commentaires sont fermés.