Le mot du 27 juillet 2019 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

« Bonjour,

            Je lis, dans un rappel du droit de la propriété intellectuelle, en début d’un ouvrage qui va être publié :

 » Tous droits réservés. Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelques procédés que ce soit, sans le consentement de l’auteur, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.  »

Je me demande en premier lieu s’il ne conviendrait pas mieux de mettre « quelques procédés » au singulier (quelque procédé). Ou les deux sont possibles ?

            Est-ce bien par ailleurs une construction concessive, où « quelque » est adjectif et s’accorde comme cela a été fait ?

            Merci beaucoup. »

 

Le singulier  (« par quelque procédé que ce soit »)  est la graphie correcte, employée d’ailleurs dans, il me semble, la totalité ou la majorité de ces rappels figurant au début des livres publiés…

J’ai du mal à voir en quoi cette construction serait concessive et à mettre sur le même plan que :  « quelque remarque quon lui fasse,  Séverine s’entête à travailler  tard dans la nuit » ou : « quelque malade quil soit, Pierre ne prend aucun repos »…

 

 

 

Les commentaires sont fermés.