Le mot du 13 janvier 2020 (2)

Le rebond sur le deuxième mot du jour d’hier dimanche 12

Le service de communication de la Ville de Colmar présente ses excuses pour les nombreuses fautes contenues dans le communiqué dont j’avais parlé hier. Les rédacteurs ont été appelés à plus de vigilance et à plus de respect à l’égard des internautes. Dont acte.

Cela ne doit pas empêcher, bien évidemment, de visiter et apprécier cette très belle ville !

Les commentaires sont fermés.