Le mot du 3 mars 2020 (3)

La question du jour (et la réponse)

 

            « Bonsoir,

Pouvez-vous, s’il vous plaît, m’aider à démêler ce problème d’accord du participe passé ?…

Ils se sont entendu(s) pour faire une blague à leur mère.

Doit-on penser :
ils se sont entendus (l’un l’autre). Comme on dirait : les deux filles s’entendent bien.
ils se sont entendu (l’un avec l’autre). Comme on dirait : elle s’entend bien avec sa voisine.

Je vous remercie beaucoup de votre réponse. »

 

 

En cet emploi, on considère qu’il ne s’agit plus du verbe entendre à la forme accidentellement pronominale, mais, du fait de l’acception particulière  (« se mettre d’accord »), du verbe essentiellement pronominal s’entendre…  Qui dit verbe essentiellement pronominal dit accord sur le sujet : « Ils se sont entendus pour faire une blague ».

Les commentaires sont fermés.