Le mot du 1er avril 2020 (3)

La bourde du jour

 

La méconnaissance de l’orthotypographie peut conduire à des quiproquos burlesques ou à des contresens plus graves…  La bourde trouvée dans un ouvrage parascolaire censé être instructif relève de la première catégorie.

Il y est dit que l’empereur romain Caligula, qui semble bien avoir été pas mal frappadingue, même si le niveau de sa démence fait l’objet de controverses, avait nommé « Consul »  son cheval préféré…

Non, Caligula n’avait pas baptisé Consul ledit canasson, le meilleur de son écurie. Ce cheval, en vérité, s’appelait Incitatus, avait une écurie en marbre, mangeait, paraît-il, à la table de l’empereur, et ce dernier avait décidé d’en faire… un consul.

La méconnaissance de l’utilisation des guillemets, de l’italique et des majuscules peut ainsi entraîner des bévues désopilantes ou parfois lourdes, en tous domaines. J’en donne des exemples dans le Dictionnaire orthotypographique moderne (Centre de formation et de perfectionnement des journalistes,  35, rue du Louvre, 75002 Paris).  De nombreux autres exemples seront donnés dans des ouvrages complémentaires.

 

 

Les commentaires sont fermés.