Le mot du 3 avril 2020 (4)

La deuxième question du jour (et la réponse)

 

            « Dans l’expression « remuer ciel et terre »,  on sous-entend bien « chercher sur toute la planète », et au-delà, non ? Et notre planète s’appelle « Terre »… Ça ne veut pas dire « gratter dans le sol » !!?… 

            Bien cordialement. »

 

Aucun linguiste,  aucun grammairien, aucun lexicographe, aucun spécialiste de l’orthotypographie, aucun texte religieux, à ma connaissance, ne considère qu’ici « terre » pourrait désigner la planète, avec une capitale…

Non  :  on remue, on fouille, la SURFACE, le SOL, la TERRE, des bois aux déserts, de la toundra aux savanes, des centres-villes aux pôles… Et on fouille le volume infini qui s’élève de ce sol et embrasse l’air, l’éther, les nuages, etc., soit ce que l’on appelle le ciel, sans majuscule.

 

———————————–

 

Prenez bien soin de vous, et des autres !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.