Archives de Catégorie: Uncategorized

Le mot du 20 septembre 2016 (1)

Le calembour du jour

 

            « S’il se nettoie, c’est donc ton frère ! »   (Alphonse Allais.)

 

*****

 

 

Le mot du 18 septembre 2016 (4)

Rappel :  en raison du piratage subi dans la semaine, ma seule adresse électronique est actuellement :

colignon.jean-pierre@orange.fr

Le mot du 18 septembre 2016 (3)

La citation du jour

 

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

                                                                                                                                           (Sénèque.)

 

*****

Le mot du 18 septembre 2016 (2)

La bourde du jour

 

            Une présentatrice habituelle des journaux télévisés de France 3 nationale doit croire que les êtres humains sont des cyclopes… En effet, à propos de l’accident dramatique survenu à un militant ouvrier lors de la dernière manifestation contre la loi dite « El Khomri », à Paris, elle a dit et redit que cet homme avait perdu « son œil ».

Hélas pour lui, ce manifestant, qui d’après son témoignage et ceux d’autres militants se trouvait en dehors des affrontements  de fin de journée  –   une enquête est en cours, naturellement  –, a perdu  un œil, atteint par une grenade ou par un éclat de grenade.  Notre journaliste aurait donc dû dire, à chaque fois : « a perdu l’usage d’un œil », ou « a perdu l’usage de l’œil droit (ou gauche) ».

 

*****

Le mot du 18 septembre 2016 (1)

Information

En attendant que Orange dépanne au mieux ma situation après le piratage (on a peut-être une piste…) de l’adresse « jp.colignon@orange.fr », je tente de renouer les contacts sous une nouvelle adresse (provisoire ou non ?…) :  jean-pierre.colignon@orange.fr

C’EST LA SEULE ADRESSE QUE CHACUN DOIT UTILISER POUR ME JOINDRE. ENVOYEZ à LA POUBELLE SANS Y REPONDRE TOUS LES MSG AYANT POUR ADRESSE D’ENVOI « jp-colignon@orange.fr ».  POUR « jp.colignon……. », IL EST PRUDENT DE FAIRE DE MêME, POUR L’INSTANT EN TOUT CAS.

 

Le mot du 14 septembre 2016 (5)

INFORMATION :  Orange connaissant des problèmes généraux avec la gestion des mots de passe, qui dureront jusqu’à ce soir, compte tenu de mes déplacements la messagerie ne sera pas active (impossibilité d’envoyer ou de recevoir des courriels, des fichiers, etc.) avant mardi 20 après-midi. En cas d’urgence, me joindre par le téléphone portable.

Le mot du 14 septembre 2016 (4)

ATTENTION !  Des correspondants me signalent l’arrivée de courriels reprenant à un détail près mon adresse informatique. Celle-ci n’est pas »jp-colignon, etc. ». Il s’agit donc d’escroquerie : jetez donc tous ces messages. Je vois avec Orange comment annihiler le piratage.

Le mot du 14 septembre 2016 (2)

Le calembour du jour

              « Face à ces problèmes, le ministère de la Défense est un ministère désarmé ! »   (JPC.)

 

*****

Le mot du 13 septembre 2016 (3)

Les bourdes du jour

           

            Le jury du prix de la Carpette anglaise devrait s’intéresser à la rédaction de France 3 Alsace, qui a indiqué aux téléspectateurs, lors d’un reportage (mardi 13 septembre, 19 h 15) portant sur un golf, qu’une des personnes filmées était le « greenkeeper »…

Cet anglo-américanisme nullement indispensable vient s’ajouter au stupide street fishing dont se sont gargarisés ces dernières semaines de nombreux journalistes malheureusement prêts à se pâmer non pas devant de vraies nouveautés, devant des créations originales, mais devant des anglicismes snobinards… appliqués à des choses bien anciennes.

La « pêche de rue », à la rigueur, peut présenter un intérêt de curiosité si le syntagme désigne réellement le fait de pêcher, de sa fenêtre ou de sa porte, dans un ruisseau qui passe au milieu d’une voie publique. Mais l’anglicisme abusif dénoncé ici doit se traduire par « pêche en milieu urbain », c’est-à-dire le fait de pêcher sur les rives, sur les quais, d’un cours d’eau traversant des agglomérations.

Les nombreux adhérents de l’association de pêche et de pisciculture « la Sonde », de Boulogne-Billancourt, notamment des ouvriers des usines Renault, qui naguère traquaient ablettes et compagnie dans la Seine, eussent été bien ébaubis d’apprendre qu’ils faisaient du street fishing !

 

Sempiternellement revient la grossière confusion entre mettre à jour (actualiser) et mettre au jour (révéler, dévoiler, découvrir). Idem pour l’emploi d’espèce au masculin ; eh bien non : ce mot est féminin (c’est une espèce de pied-de-biche).

 

*****

 

Le mot du 13 septembre 2016 (1)

Le calembour du jour

                                     « Ces jardiniers émérites ont été cooptés à l’Académie des beaux ares. » (JPC.)

 

*****