Le mot du jour du samedi 6 août 2016 (1)

L’articulet « dico » du jour

 

excipit  n. m. inv.   (ou : n. m.)

De formation différente de son antonyme, beaucoup plus connu, incipit,  excipit est apparu, semble-t-il, dans les années 1990, mais n’est quasiment pas lexicalisé (= ne figure pas dans les dictionnaires usuels).

Si incipit, mot latin (de incepere, « commencer »), désigne les premières phrases ou les premiers mots d’un texte, excipit, qui a été forgé sur ledit incipit, désigne les dernières phrases ou les derniers mots.

Actuellement, les dictionnaires de référence donnent incipit invariable, mais certains donnent aussi le mot comme « n. m. », en plus de « n. n. inv. ». Afin de simplifier l’orthographe de façon raisonnée et raisonnable, il serait bon d’appliquer un pluriel « à la française » aux termes empruntés à des langues étrangères, y compris le latin. Ce sont aujourd’hui des mots français…  Personne ne dit : « J’ai un confetto dans les cheveux », d’où l’adoption respective de un confetti / des confettis en dépit du pluriel italien confetti…  Il serait donc naturel de passer à un incipit / des incipits. Ce qui entraîne logiquement l’uniformisation de un excipit / des excipits.

 

*****

Publicités