Archives de Tag: 1848

Le mot du 27 novembre 2015

drapeau français

            Le drapeau de la République française associe le bleu, le blanc et le rouge, sous la forme de trois bandes verticales de largeur égale. L’orthographe normale est, avec des traits d’union : le drapeau bleu-blanc-rouge ; au pluriel, évidemment invariabilité : des drapeaux bleu-blanc-rouge. La France n’est pas représentée par des drapeaux « bleus, blancs et rouges » (= entièrement blancs, totalement rouges ou bleus).

            Je dis bien « des traits d’union », et non pas « des tirets » ! Cette remarque peut sembler inutile à certains, mais je suis sûr du contraire tellement j’entends de confusions entre ces deux mots qui ne désignent pas la même chose…

            La graphie « drapeau bleu, blanc, rouge » est moins explicite, moins rigoureuse, et est donc à rejeter. L’expression « les trois couleurs » pour désigner le drapeau national s’écrit sans majuscule et ne se met pas entre guillemets : arborer les trois couleurs à toutes les fenêtres. Il n’y a pas de majuscule(s) non plus dans : le drapeau tricolore.

            L’histoire du drapeau national, avec ses inspirations très diverses, ses variantes dans les nuances du bleu et du rouge, etc., peut évidemment nourrir la rédaction d’un ouvrage entier. Chacun peut se plonger dans des livres et articles documentés, sérieux…

            Lamartine, en 1848, a défendu le drapeau tricolore face aux manifestants qui prônaient l’adoption officielle du drapeau rouge, et l’Histoire a retenu de sa harangue : « Le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie ».