Archives de Tag: accord;chacun;chacune;

Le mot du 31 janvier 2020 (3)

La question du jour (et la réponse)

 

            « Monsieur Colignon,  

            Dans la phrase suivante :  « Des interrogations que chacun règle comme il ou elle peut, à travers l’humour, le silence ou la fuite », y a-t-il une raison particulière d’accepter le féminin sujet du verbe  peut ?… « chacun », masculin singulier, représente les deux genres, et ne requiert pas de « elle » dans la proposition suivante, n’est-ce pas ?


Qu’en pensez-vous ? Merci pour votre aide. »

 

 En toute rigueur, pour que la phrase soit équilibrée, il faudrait qu’il y ait alors : « que chacun ou chacune »… ou « que chacun(e) »

Sinon, « chacun » seul, exclusivement masculin mais représentant tout le monde, doit être suivi uniquement de « règle comme il peut ».