Archives de Tag: cité des Papes

Le mot du 9 novembre 2015

La question du jour

Lundi 9 novembre 2015

 

La question du jour

« Pourquoi écrit-on : la monarchie de Juillet, et non pas : la Monarchie de Juillet ?… »

            Tout d’abord, il faut suivre ce que disent ceux des dictionnaires de référence qui sont compétents en matière d’orthotypographie. Car certains ouvrages, remarquables par ailleurs, sont rédigés par des linguistes et lexicographes qui ne se sont jamais vraiment appesantis sur la logique et la nécessité des règles de l’orthotypographie. D’où dans ce domaine, dans leurs dictionnaires, des incohérences, des non-unifications, des erreurs…

            Ensuite, en français, on n’abuse pas des majuscules, même dans les surnoms, dans les antonomases, etc. On n’écrit donc pas « Casque d’Encre » au sujet de l’actrice américaine Louise Brooks, ni « la Cité des Papes » pour Avignon, ni, encore, « Le Chevalier sans Peur et sans Reproche » pour Bayard, mais : Casque d’encre, la cité des Papes, le Chevalier sans peur et sans reproche.

            Dans des expressions historiques concernant des événements importants et censés être connus de tout le monde, l’usage a imposé la disparition du millésime et fait porter l’accent (donc la majuscule) sur le nom du jour ou, plus souvent, sur le nom du mois. La fameuse nuit du 4-Août doit évoquer pour tout Français le 4 août 1789 et la disparition à tout jamais des privilèges (hum…). La révolution d’Octobre désigne pour tout un chacun la révolution russe de 1917. Pour tout Français encore, les journées de Juin est une expression désignant la révolution de juin 1848…

            La révolution de Juillet désigne la révolution de juillet 1830, qui amena l’instauration de la… monarchie de Juillet, avec comme souverain Louis-Philippe, chassé à son tour par la révolution de 1848.

            Dans tous ces cas, nuit, révolution, journées, monarchie restent des termes génériques sans majuscule, alors que les noms des mois deviennent des termes spécifiques à majuscule.

*****

 

 

 

Publicités

Le mot du 16 octobre 2015

question du jour + articulet « dico » du jour + citation du jour + proverbe du jour

Vendredi 16 octobre 2015

 

La question du jour

            « Faut-il écrire, à propos d’Avignon, « la cité des Papes » ou « la Cité des papes » ? » 

            En dehors des grandes règles bien établies, l’orthotypographie peut à bon droit susciter parfois des hésitations quant à la marche à suivre pour les majuscules/minuscules… Dans ce cas précis, on retrouve la catégorie « terme générique + préposition + terme spécifique ». La norme généralement suivie est, alors, de laisser une minuscule au générique et de mettre une majuscule au spécifique. On unifie donc : le palais des Papes et la cité des Papes. Ce qui rejoint la graphie adoptée pour le surnom de Nantes : la cité des Ducs, puisque l’ex-« Venise de l’Ouest » (= quand les bras de la Loire n’avaient pas encore été comblés) fut la résidence des ducs de Bretagne, comme en témoigne le beau château qui abrite aujourd’hui un magnifique musée d’histoire de la ville.

 

*****

 

L’articulet « dico » du jour

urger  v. imp.

            Appartenant au niveau familier, populaire, ce verbe  ne se conjugue guère ! Il apparaît presque exclusivement sous la forme ça urge ! (= c’est très très pressé ! »), il urge d’agir… Le participe présent serait « urgeant », orthographiquement différent de l’adjectif urgent(e), d’où découle l’adverbe urgemment.

 

*****

 

La citation du jour

            « Ce qui constitue la démocratie, ce n’est pas de reconnaître des égaux, mais d’en faire. »  (Léon Gambetta.)

 

*****

 

Le proverbe du jour

            « Quand il y a plusieurs cuisiniers, la soupe est trop salée. »