Archives de Tag: Jean Poiret

Le mot du 29 mai 2014

Zèbre

          Devant la faillite des pseudo-« élites » autoproclamées, l’écrivain Alexandre Jardin en appelle au peuple, aux citoyens « d’en bas », afin de résoudre la grave crise sociétale, sociale, économique qui affecte la France… Il se propose de réunir, de mettre en relation, de favoriser l’action de vrais « faiseux » qui se substitueraient aux… faiseurs, à ces « grands parleux, petits faiseux », comme disent les Ch’tis.

          Se référant à son personnage du « Zèbre »  ˗  interprété par Thierry Lhermitte dans le film réalisé ensuite par le regretté Jean Poiret  ˗,  qui se refusait à accepter le déclin de la passion entre son épouse et lui, l’écrivain lance le rassemblement « Bleu, Blanc, Zèbre », en en appelant aux « Zèbres » de tout poil, qui, loin d’être des veaux ou des moutons,  refusent eux aussi le déclin et la « p ensée unique » des politiciens de carrière.

          Peut-être zinzins aux yeux des cyniques, certainement pas zozos, ces « Zèbres » se veulent des citoyens actifs tentant d’apporter des réponses sérieuses, pragmatiques, et rapides. L’avenir avalisera ou contredira cet espoir…

          Pourquoi zèbre a-t-il pris le sens populaire, familier, de « type original », « excentrique »… voire « suspect, louche » (« Attention ! C’est un drôle de zèbre ! ») ? Il y a un rapprochement à faire avec zouave (« Arrête de faire le zouave ! », « C’est un curieux zouave ! ») : les zouaves détonnaient, voire détonaient (avec un seul « n »), même, avec leur uniforme exotique, très voyant, qui faisaient d’eux des individus qu’on remarquait ; les zèbres, avec leur alternance de bandes blanches, ou en tout cas très claires, et noires ou brunes, ont une apparence particulière, insolite, qui a suscité l’étonnement, l’ébahissement…

          Toujours engouées d’anglo-américanismes, les chaînes de radio et les chaînes de télévision se sont mises, alors, à nous rebattre les oreilles avec « do-thank », terme censé désigner la réflexion et les initiatives qu’Alexandre Jardin et ses amis appellent de leurs vœux.

          « Laboratoire d’idées » pourrait traduire la composante « réflexion », mais les « Zèbres » seraient passés aussi, semble-t-il, çà ou là, à des applications concrètes de certaines de leurs propositions, quand bien même seraient-elles limitées… « Initiatives civiques », « initiatives citoyennes », « entreprises civiques »… : le remue-méninges  ˗   et non le brainstorming  ˗  est ouvert !

Publicités