Archives de Tag: Orthotypographie

Le mot du 27 février 2020 (4)

Le point d’orthotypographie du jour

 

juin   n. m.

Nom commun variable, sans majuscule :

Les juins caniculaires d’avant-guerre

Avec une majuscule dans les dénominations d’événements importants de l’histoire* de France, dès lors que l’on ne donne pas le millésime :

les journées de Juin [1848], mais : les journées de juin 1848

le 20-Juin (ou, moins rigoureux : le 20 Juin) [= l’attaque des Tuileries, le 20 juin 1792]

L’usage « flotte » au sujet de l’appel lancé le 18 juin 1940 par le général* de Gaulle. Cette date étant elle aussi importante, l’orthotypographie devrait être identique :

l’appel du 18-Juin (ou, moins rigoureux : l’appel du 18 Juin)

 

(Extrait du Dictionnaire orthotypographique moderne, Jean-Pierre Colignon,  Centre de formation et de perfectionnement des journalistes, Paris.)

 

 

Le mot du 11 juin 2018 (1)

Le point d’orthotypographie du jour

ARRONDISSEMENTS n. m.

Traditionnellement, les numéros des arrondissements des grandes villes – Paris, Lyon, Marseille, Nantes… – s’écrivent (… s’écrivaient) en chiffres romains grandes capitales (reprenant en cela ce qui était gravé sur les façades des mairies, par exemple). Mais l’usage évolue… et aujourd’hui c’est le « ad libitum » qui l’emporte.

La « Grande Dictée du 7e arrondissement » de Paris est organisée un mercredi après-midi de mars.

Depuis trois générations, sa famille a toujours habité Nantes, dans le IVe arrondissement.

*****

Le mot du 20 avril 2018 (1)

Le point d’orthotypographie du jour

bibliothèque n. f.

Minuscule initiale quand le mot bibliothèque est suivi d’un nom propre, d’un adjectif dérivé d’un nom propre, ou par un ou plusieurs noms communs :

la bibliothèque d’Alexandrie

la bibliothèque municipale de Boulogne-Billancourt

la bibliothèque de l’Arsenal

la bibliothèque Ambrosienne

la bibliothèque de la Marine

la bibliothèque Mazarine

Mais majuscule quand le terme n’est suivi que d’un adjectif, et en particulier quand il s’agit d’institutions à caractère unique et d’importance nationale :

la Bibliothèque royale

la Bibliothèque nationale

Dans ce dernier cas, si le mot bibliothèque est précédé d’un adjectif, celui-ci prend la majuscule (de même que d’autres termes antéposés) :

la Grande Bibliothèque nationale

la Très Grande Bibliothèque nationale

Même s’il n’y a pas d’adjectif placé derrière, le caractère unique d’institution impose la majuscule dans :

la Grande Bibliothèque de France

la Très Grande Bibliothèque de France

Bibliothèque nationale (la)

En abrégé : la Nationale.