Archives de Tag: parler;français;formulations;constructions

Le mot du 26 février 2018 (2)

La question du jour (et la réponse)

« Bonjour,

Un ami vient de me mettre le doute à l’esprit. La tournure « Parler EN français » doit-elle être considérée comme une incorrection ?
Je vous remercie de votre réponse.

Bien à vous. »

À juste titre, l’emploi du français exige de respecter des règles essentielles… Pour autant, notre langue n’est pas enserrée dans un carcan outrancier, et elle accepte nombre de nuances de formulation.

Ainsi : Nestor parle français… Élodie parle le français… Pour que les enfants ne comprennent pas, Birgit et Andrew se parlent en français… Parler couramment (le) français… Il me faudra parler en français lors de ce symposium… sont des phrases inattaquables. Plusieurs constructions licites sont possibles, selon les cas…

*****