Archives de Tag: ragotin;ragot;bavard;Scarron;Mme de Maintenon;

Le mot du 27 août 2018 (1)

Le « mot au purgatoire » du jour

 

Le mot ragotin étonnera sans doute bon nombre d’internautes, sauf, peut-être,  les chasseurs, à qui l’on n’apprendra pas que ce terme désigne un sanglier mâle de moins de trois ans et ne vivant plus en compagnie.  En revanche, ce substantif  n’est pas un synonyme de « bavardage léger », de « médisance sans grande importance », non plus que d’ « individu se plaisant à jaser sur autrui »…

Le vocable a une autre acception, tombée au purgatoire du vocabulaire  :  « homme petit et gros, contrefait, malbâti, etc. ». Le malheureux Scarron, atteint de rhumatisme ankylosant et déformant, s’est-il dépeint lorsqu’il employa le mot dans son Roman comique (publié à partir de 1651) ?…  Un mot qui était en l’occurrence un nom propre : «  […] le pauvre Ragotin, qui vit que tout le monde s’éclatait de rire à ses dépens, se jeta tout furieux sur le premier auteur de sa confusion et lui donna quelques coups de poing dans le ventre et dans les cuisses, ne pouvant aller plus haut. »

            Le succès des œuvres de Scarron (époux de la future Mme de Maintenon) explique probablement que, par antonomase, le nom propre se soit mué en nom commun dans le langage pour caractériser un homme court sur pattes et trapu, genre « pot à tabac ».

Scarron s’est sans doute inspiré de l’aspect du jeune sanglier et   −  ou   −   d’une autre acception du terme apparue sensiblement à la même époque : « cheval aux jambes courtes, à la taille renforcée, et qui est large du côté de la croupe ».

 

*****

Publicités