Archives de Tag: RIMa

Le mot du 19 novembre 2014

villages Potemkine 

            Lors de l’interview sur France Inter, ce mercredi 19 novembre 2014, de  M. François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (… n’en jetez plus ! ☺ ), le journaliste Patrick Cohen, volontairement quelque peu provocateur à partir de questions et de remarques d’auditeurs, a évoqué d’éventuelles « agences Potemkine » au sujet de Pôle emploi.

            Issu de la fusion entre l’ANPE – l’Agence nationale pour l’emploi – et les Assedic, Pôle emploi est un EPA (établissement1 public à caractère administratif) chargé de l’emploi en France. En cette période de grandes difficultés socioéconomiques, l’établissement est évidemment l’objet de vives et nombreuses critiques, et beaucoup de chômeurs dénoncent son inefficacité, son impuissance. Dans l’expression de cette condamnation il faut tenir compte – par équité à l’égard des fonctionnaires travaillant à Pôle emploi – des excès, des propos injustes, entraînés par le désespoir et par l’angoisse.

         La référence au dénommé Potemkine, si elle a été bien comprise du ministre, a peut-être échappé à un certain nombre d’auditeurs… Grigori Potemkine (1739-1791), militaire et homme d’État, fut, des amants successifs de la Grande Catherine (l’impératrice Catherine II), celui qui joua le plus grand rôle. Même si sa personnalité est très controversée – qui l’emportait chez lui, de l’autocrate vivant dans le luxe ou de l’administrateur guidé par l’esprit des Lumières ?… –, il a joué un grand rôle dans l’histoire russe.

            On lui attribue – vérité ou légende : les historiens russes sont en désaccord – l’invention des « villages Potemkine », c’est-à-dire le trompe-l’œil de villages pimpants et prospères cachant une réalité beaucoup plus misérable… Des façades en carton-pâte avaient été érigées devant des maisons décrépites, pour tromper l’impératrice sur la situation réelle des villages qu’elle parcourait.

            Ce bon vieux truc existe toujours en Russie, car les habitants de Lytkarino (banlieue de Moscou) ont dénoncé au président russe Dmitri Medvedev la tromperie organisée par les autorités locales à l’occasion de sa venue : un grand lifting « cache-misère » à coups de peinture et de pose de palissades neuves a été réalisé en cinq sec !

           Certains reprochent donc à Pôle emploi d’entretenir de nombreux et beaux bureaux… qui ne servent à rien.

________

1.L’utilisation d’un sigle ou d’un acronyme n’entraîne absolument pas de majuscule au premier mot de l’expression complète. Ce n’est pas parce que l’on parle d’une ZUP ou d’un RIMa qu’il faudrait écrire Zone (à urbaniser en priorité) et Régiment (d’infanterie de marine), avec une majuscule.

Publicités