Archives de Tag: Romains

Le mot du 21 décembre 2015

« victoire à la Pyrrhus »

      Qu’il s’agisse des récentes élections régionales en France ou bien des élections générales en Espagne de ce dimanche 20 décembre 2015, les commentateurs tout comme un certain nombre de dirigeants politiques parlent de « victoire(s) à la Pyrrhus ». Cela, à propos du ou des partis réputés être sortis vainqueurs des urnes…

             Considéré comme étant l’un des plus grands hommes de guerre de son temps  –  après Alexandre  –,  le roi d’Épire (puis de Macédoine et de Thessalie) Pyrrhus Ier faillit vaincre Rome et imposer la suprématie de l’hellénisme. Les querelles et rivalités entre cités grecques le privèrent à plusieurs reprises des réserves en hommes et en moyens matériels qui eussent été nécessaires face à la puissance romaine.

            Pyrrhus Ier (vers -312 av. J.-C.  –  -262 av. J.-C.) menaça en effet Rome en Italie même, en intervenant dans la Grande-Grèce, c’est-à-dire dans la partie méridionale de la Botte où les Grecs avaient établi des colonies, notamment à Tarente. C’est cette dernière cité, qui, craignant des attaques romaines, appela à l’aide Pyrrhus… Ce dernier vainc les Romains à Héraclée (-281), puis les met en déroute à Ausculum (-279), mais au prix de telles pertes qu’il aurait constaté, lucide (les versions varient, mais l’idée est identique) : « Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains… je rentrerai seul en Épire ».

            Ce « mot historique » a alors donné naissance à l’expression victoire à la Pyrrhus, qui s’applique à des succès trompeurs, aux résultats très aléatoires, quel que soit le domaine.

*****

Des soucis ont entraîné, entre autres, le retard de la publication du concours de fin d’année. Ce sera chose faite dans la journée. Les réponses devront être envoyées avant le 3 janvier à minuit. Les cinq premières réponses exactes, complètes, seront récompensées (à défaut, les réponses les plus approchantes).

           

 

Publicités

Le mot du 12 septembre 2015

question du jour + articulet « dico » du jour + citation du jour + proverbe du jour + info

samedi 12 septembre 2015

 

La question du jour

            « Dans un avis du « Carnet » du Monde, j’ai vu qu’une personne était qualifiée de « brution ». Je ne trouve pas ce mot dans les dictionnaires… Pouvez-vous me dire ce qu’il signifie ? »

            Brution  appartient au jargon militaire…  Ce mot désigne un élève ou un ancien élève du prytanée national militaire de La Flèche, dans la Sarthe.  Cet établissement d’éducation gratuite « pour les fils* de ceux qui avaient rendu des services à l’État, surtout des militaires » (Littré) fut installé en 1808 dans l’ancien collège des jésuites fondé par Henri IV en 1607. Aujourd’hui, le prytanée, qui est un des six « lycées de la défense », est un établissement d’enseignement secondaire et comporte des classes préparatoires aux grandes écoles, particulièrement militaires.

            On avance que brution a été forgé non pas sur le nom de Brutus, mais, par référence historique, aux soldats romains originaires du Brutium (ou Bruttium), donc de la Calabre : des légionnaires farouches, sauvages, fiers…  Il s’agirait donc d’un surnom valorisant, né d’une anecdote : une bagarre ayant mis aux prises des « fléchois » et des saint-cyriens, plus « policés »…  Il semble toutefois, si l’on en croit certains auteurs,  que les Romains aient porté sur les habitants du Brut(t)ium des sentiments plus réservés, leur reprochant de n’avoir pas combattu avec une grande vigueur (litote !) Hannibal et ses troupes. Mais, selon les époques, les jugements peuvent changer !…

 

*Aujourd’hui, des filles sont admises.

 

*****

 

L’articulet « dico » du jour

chartreuse  n. f.

            Couvent de chartreux ou de chartreuses (religieux de l’ordre de saint Bruno) : du nom de la Grande-Chartreuse,  massif alpin où se trouve la maison mère de l’ordre, le monastère de la Grande-Chartreuse. C’est aussi le nom donné à la liqueur fabriquée par ces religieux : boire une chartreuse jaune.

            Le  chat chartreux doit son nom au fait que son poil gris cendré rappelle la couleur de la robe des moines : des chartreux paisibles étalés sur le canapé.

            Ce qui suit n’étant évidemment pas de la publi-information, mais de l’information tout court : on distingue la chartreuse verte, surnommée « liqueur de santé », qui titre 55°, de la jaune, dite « reine des liqueurs », qui titre 43°. La combinaison de la jaune et de la verte  selon divers dosages a donné naissance, pour les gourmets,  à une terminologie subtile : toute verte, c’est la « papale » ; deux tiers de verte, un tiers de jaune, c’est la « cardinale » ; moitié verte, moitié jaune, l’ « épiscopale » ; deux tiers de jaune, un tiers de verte, la « canoniale » ; toute jaune, la « moniale ».

 

*****

La citation du jour

            « Il ne sert à rien de dire : « Nous avons fait de notre mieux… « . Il faut réussir à faire ce qui est nécessaire. » (Winston Churchill.)

 

*****

 

Le proverbe du jour

            « Pour bâtir haut, il faut creuser profond. »

 

*****

« Plumes d’équinoxe » = le Salon du livre du Croisic (Loire-Atlantique), 19 et 20 septembre 2015.

Dictée : le samedi 19, à 10 h 30, au foyer Emile-Thibault, rue de la Duchesse-Anne. Renseignements et inscriptions : mairie du Croisic,  ou lbrechet@lecroisic.fr (inscriptions préalables souhaitées, mais acceptées sur place jusqu’au dernier moment).

À partir de lundi 14, Presse-Océan (édition presqu’île guérandaise ») passera chaque jour, pendant toute la semaine, mes questions-jeux de langue française…