Archives de Tag: Sierra Leone

Le mot du 9 octobre 2014

aide-soignante

            L’état de santé d’une aide-soignante espagnole, première personne contaminée par Ebola hors d’Afrique, suscite l’inquiétude. Cette personne a été atteinte par le virus après avoir soigné un missionnaire1 rapatrié de Sierra Leone (il n’y a pas de trait d’union dans le nom de cet État, parce qu’il s’agit d’un nom étranger, non francisé).

            Beaucoup d’hésitations surgissent, semble-t-il, au sujet du pluriel d’aide-soignant(e)… Aide est une forme conjuguée du verbe aider. C’est aussi un nom, féminin : Votre subvention est une aide précieuse pour notre association. C’est toujours un nom, masculin ou féminin, pour désigner une personne qui assiste, qui aide : Le président a une aide jeune et très efficace ; Cet aide robuste nous a donné un appréciable coup de main !

               Aide entre donc dans la composition de plusieurs mots à trait d’union.

       Quand il s’agit du nom désignant une personne qui aide, les deux composants prennent la marque du pluriel : des aides-comptables, des aides-maçons, des aides-lingères, des aides-cuisiniers (accord normal des mots composés formés par deux substantifs) ; des aides-soignant(e)s (accord ordinaire des mots composés formés par un substantif et un adjectif, y compris un adjectif verbal, épithète).

          Quand il s’agit de la forme conjuguée, cas beaucoup plus rare, les deux éléments sont généralement invariables : des aide-mémoire (évidence : il s’agit de quelque chose qui vient en aide à LA mémoire). Pour l’obsolète aide-nourrice, « appareil destiné à amuser les enfants en bas âge tout en développant leurs forces, et nommé aussi sautoir », il y a eu hésitation : des aide-nourrice ou des aide-nourrices. En revanche, le bien oublié aide-moi, « fer dans lequel entre le timon d’une voiture », était forcément invariable…

_____

1. Ne pas confondre, à l’écoute, un père missionnaire partant pour l’Orient avec un permissionnaire partant pour Lorient!

Publicités