Archives de Tag: Slaoui

L’Union des conseils de parents d’élèves (UCPE) du Maroc

Président national : M. Rachid Sadqui – Secrétaire nationale : Mme Nadira Slaoui

L’UCPE s’est constituée, en 1984, en tant qu’association nationale au Maroc, puis c’est en association indépendante qu’elle a cherché une affiliation à une fédération française. La démarche de l’UCPE et son attachement à une école de service public et aux idéaux laïques ont débouché en toute logique sur une affiliation avec la FCPE, première fédération de parents d’élèves en France. Ainsi, l’UCPE partie d’un grand mouvement de parents d’élèves français qui occupe une place prépondérante dans le mouvement européen des parents d’élèves et a accès à une information continue sur tous les problèmes de l’éducation nationale en France, en étant en relation avec tous les départements français.

L’UCPE organise notamment depuis dix ans une  «  Dictée du Maroc ». Ce concours national d’orthographe en langue française, dont toutes les épreuves sont, depuis le début, rédigées par Jean-Pierre Colignon, est un évènement ludique et culturel qui plaît de plus en plus. La participation y est sans cesse accrue, mêlant passion et bonne humeur.

Notre objectif, vers lequel convergent toutes les composantes de notre association, est de partager avec tous les intervenants la passion de la langue française, s’inscrivant ainsi dans le rayonnement de la langue de Molière.

Ce concours national a contribué à la réalisation de plusieurs connexions :

  • Une connexion géographique : les candidats de nombreuses villes du royaume participent avec ardeur et émulation aux épreuves régionales.
  • Une connexion générationnelle : ce concours réunit des minimes, des cadets, des juniors et des seniors amateurs et professionnels.
  • Une connexion interculturelle : notre manifestation crée une synergie entre les élèves des établissements français au Maroc et les élèves des établissements d’enseignement public et privé.

La « Dictée du Maroc » s’intègre ainsi parfaitement à la Semaine internationale de la Francophonie, et conforte ainsi l’excellence de nos liens avec la langue et la culture françaises. C’est cet enthousiasme renouvelé et indéfectible de toutes les composantes qui en cimente la pérennité.

Au-delà des activités statutaires, l’UCPE est partie prenante, aussi bien au Maroc qu’en France, dans le débat sociétal autour de l’école et de la jeunesse. Dans ce cadre, elle participe aux colloques et journées thématiques sur les thèmes suivants :

– La notion de coéducation : la place des parents.

– L’école : sa conception, sa mission, un projet pour la société et le citoyen de demain.

–  La formation des jeunes : égalité des chances ou égalité de droit ?

–  Évaluation et orientation : le jeune doit être acteur de son orientation.

–  La formation professionnelle est-elle une voix choisie ou une orientation par défaut ?

– L’aide aux élèves en difficulté : une obligation de l’État, et non une générosité.

–  L’enseignement français à l’étranger : une continuité de service public à l’étranger. Quelle contribution de l’Etat français ?

____

 « Réussir son orientation scolaire et professionnelle », tel a été le thème choisi par UCPE pour son colloque national qui a eu lieu à Marrakech à la mi-mai 2014.

M. Rachid Sadqui, le président national de l’UCPE, a ainsi souligné : « Le thème de ce colloque a été choisi pour donner aux jeunes et à leurs familles des éléments de réponse aux nombreuses questions que pose l’orientation scolaire et professionnelle, sujet d’actualité, qui se trouve plus que jamais au premier plan des préoccupations des parents. Ainsi, l’objectif de ce colloque est de nous aider à y voir plus clair dans les différents enjeux que comportent les choix d’orientation et de nous aider à construire des projets d’orientation réussie pour nos enfants tant au niveau du collège qu’en classe terminale, ou encore l’orientation professionnelle, permettant par là même à nos enfants de découvrir des voies auxquelles ils n’auraient peut-être pas pensé. »

C’est un sujet crucial pour les parents et les élèves, et une immense source de stress pour les familles.

Ainsi, l’orientation scolaire est avant tout une question de connaissance de soi, de ses envies, de ses capacités et ses aspirations. Quand on cherche à s’orienter, l’important est donc de se poser les bonnes questions afin de savoir « qui on est » et ce que l’on « veut devenir ». Tout en évitant les préjugés sur les différentes filières et les influences extérieures, et en apprenant surtout à se montrer « réaliste ».

Le colloque de l’UCPE a été rehaussé, et ses objectifs atteints, par la présence d’un grand nombre d’invités et d’experts marocains, français et américains, qui sont venus apporter leurs éclairages et répondre aux nombreuses interrogations des parents et des élèves présents.Cet événement fait partie de la vie de l’enseignement français au Maroc, qui concerne 30 000 élèves des établissements français au Maroc, tous statuts confondus.

 UCPE : 37, rue Ali Bnou Abi Taleb

               Quartier du Parc, 20000 Casablanca

               ucpenationale@yahoo.fr


              

Publicités