Archives de Tag: Yonne

Le mot du 17 décembre 2014

chablis

            Parmi les excellents vins qui, traditionnellement, accompagnent les repas de fêtes figure le chablis, un blanc sec parfumé, fruité, issu d’un seul cépage : le chardonnay. Le vignoble bourguignon de Chablis est implanté sur des calcaires et des marnes.

            Le vieux verbe chabler signifie, régionalement, « secouer, battre, faire tomber », et, en particulier, « gauler » (chabler des noix). Dans la langue populaire, familière, chabler est usuel au sens de « frapper, battre », et en particulier de « chauffer, barder » dans : « ça va chabler ! ».

            Ce verbe a donné le dérivé chablis par lequel on désigne les arbres, le bois, abattus par le vent. Il n’y a pas d’accent circonflexe sur le a, bien que chabler (sans accent également) soit venu de l’ancien français chaable (voir, entre autres, aage, devenu âge). Strictement, par chablis on entend un arbre déraciné – par le vent, par la tempête – alors qu’un arbre brisé par les éléments naturels est un volis.

            La ville icaunaise (= du département de l’Yonne) de Chablis doit son nom à sa situation géographique, en un lieu où le vent était réputé abattre souvent les arbres, et elle-même a donné son nom au vin : du vin de Chablis, que l’on appelle, par antonomase, le chablis. Ce phénomène linguistique entérine, par ailleurs, le succès, la notoriété, la popularité dudit vin auprès des consommateurs. Mais, comme le saint-émilion, le sauternes, le côtes-du-rhône, le gewurztraminer, le saumur-champigny, l’anjou, le sancerre, autres nectars très appréciés, le chablis doit être savouré sans excès. Sinon, gare à la « gueule… de bois » !

Publicités