Archives mensuelles : mai 2020

Le mot du 31 mai 2020 (4)

La devinette du jour

(ce n’est pas un concours)

 

Pourquoi les Chinois ont-ils pour principe d’aller se reposer dès qu’ils ont fait leur promenade traditionnelle ?

 

(réponse mardi 2 juin)

Le mot du 31 mai 2020 (3)

 

Le p’tit point de français du jour

 

limonade n. f.

Un seul n.

Une limonade étant un liquide, on ne peut pas commander, même pour fêter le déconfinement,  une « limonade pressée », mais une limonade, tout court, ou bien un citron pressé !

 

 

Le mot du 31 mai 2020 (2)

La question du jour et la réponse

 

            « Bonjour, Monsieur Colignon,

            J’espère que vous tenez bon face au Covid-19 ! 

            Y a-t-il une règle ou un usage quant à l’utilisation des mots  :  « ex » ou « ancien » devant une fonction ?  Par exemple :  » l’ancien président » ou « l’ex-président »  ? Idem devant une chose  :  « mon ancien appartement » ou « mon ex-appartement » ? 

            Grand merci d’avance d’avoir la chance de pouvoir vous solliciter. 

            Bien à vous. »

 

Un grand nombre d’auteurs disent que les deux termes sont des synonymes.  C’est en partie vrai, et il importe peu de dire, s’agissant par exemple de François Hollande, « l’ex-président » ou « l’ancien président », mais il y a des nuances à apporter…

1°  On n’emploie quasiment pas « ex » pour des choses :   « mon ancien appartement », « mon ancienne voiture » (et non « mon ex-appartement »). Même si l’on veut employer « ex- » pour désigner le dernier en date des appartements occupés, la dernière des voitures utilisées précédemment, il vaut mieux le dire différemment : « mon précédent appartement », « ma dernière voiture était une Volvo »…

2°  « Ex- »  s’est beaucoup répandu dans la langue courante, dans le parler ordinaire,  quand il s’agit de personnes :   « l’ex-député du Nord », « l’ex-championne de France du 800 mètres »,  « l’ex – idole des jeunes »…  Aussi au sens absolu, désignant un homme ou une femme : « C’est son ex »; « Son ex s’est reconvertie dans le prêt-à-porter »;  « Parmi tous les ex de la chanteuse, on… ».   (On ne dit pas : « C’est son ancienne », « Parmi tous les anciens de la chanteuse »…).

L’usage n’a pas entériné de distinction qui, par exemple, ferait d’un « ex-ministre » quelqu’un qui pourrait retrouver un portefeuille tandis qu’un « ancien ministre » ne pourrait pas  revenir au premier plan.  En revanche, on peut peut-être enregistrer le fait qu’  « ex- » soit employé pour marquer un changement brutal de situation (« l’ex-secrétaire d’État a été victime du remaniement »), et, plus assurément, qu’  « ex- »   intervient  lorsque l’on mentionne une modification récente (« l’ex-ministre va retrouver son siège de député ») alors qu’avec « ancien » on évoque des faits qui sont plus dans le passé  (« l’ancien ministre s’est reconverti dans l’apiculture »).

Le mot du 31 mai 2020 (1)

Les dictons du jour (fêtes : la Sainte-Pétronille, et la Pentecôte)

 

A la Pentecôte,

La cerise est notre hôte.

 

A la Pentecôte, fraises on goûte;

A la Trinité, fraises au panier.

 

Quand mouille Pétronille

Sa jupe au long du jour,

Elle est quarante jours

A sécher ses guenilles.

 

Pluie de la Sainte-Pétronille

Change raisins en grappilles.

Le mot du 30 mai 2020 (2)

La citation du jour (fête : la Saint-Basile)

 

A défaut de dicton sur la Saint-Basile, une citation du saint lui-même :

« Celui qui est paresseux dans les petites choses ne se distinguera pas dans les grandes. » (Saint Basile.)

Le mot du 30 mai 2020 (1)

La réponse à la devinette

 

Le mot que tout le monde écrit erronément est… erronément !

(Avec deux r, bien sûr, puisque le terme est de la famille d‘erreur.)

 

Le mot du 29 mai 2020 (4)

La deuxième question du jour (et la réponse)

          

            « Cher Monsieur,

            Avant tout, j’espère que ce message vous trouvera en plein forme, mais à lire vos articles quotidiens cela semble le cas !
Je me permets de vous poser quelques questions au sujet de la façon de traiter certains mots ou certaines expressions quant à leur orthographe et orthotypographie (le contexte est ironique) et je ne trouve rien de précis :

             1/ De la même façon que l’on écrit « môssieur », peut-on écrire « moâ » ou « môa » ou autre chose pour « moi » ?
2/ »In-trai-table » avec ces traits d’union est-il écrit correctement pour signifier que l’on insiste ? Y-a-t-il une règle ou tout du moins un usage ?
3/ « Encoore » avec ce doublement de
o est-il correct pour montrer que l’on « traîne » sur ce mot ? Là encore, y a-t-il une règle ou un usage ?
4/Dans la phrase : « A votre écoute, belle Dame, je suis à votre service », la majuscule à « Dame » est-elle correcte ? Il y a la notion de « service », je pencherais pour cette capitale, mais je ne suis pas du tout sûre.

J’espère que je n’abuse pas…


Avec mes remerciements anticipés. »

 

 

1°   Oui, bien sûr.  Voir la pièce et le film de Sacha Guitry « Toâ », et la pièce et le film de Marcel Achard « Voulez-vous jouer avec moâ ? ».  L’accent circonflexe est, sauf erreur, et en principe, sur le « â ».

2°  Oui : « Je serai in-trai-ta-ble ! ». Procédé courant…   Moins usuel, parce que peut-être excessif :  l’adoption de caractères de corps croissant =

« Je serai inTRAITABLE* ! »  Surtout pour des bulles de BD, des affiches, etc., mais aussi, pourquoi pas, dans un roman… Dans ce  cas, il est inutile de mettre des traits d’union.

*Le transfert dans WordPress a détruit la saisie en trois forces de caractère !

3°  Le doublement d’UNE seule lettre peut donner au lecteur l’impression qu’il s’agit d’une coquille…  Il faut que le procédé (= pour traduire l’émotion, l’hésitation, le trouble, la crainte… ou une élocution particulière, voire le bégaiement)  porte sur plusieurs mots, et/ou on double plusieurs lettres, on, encore, on recourt aux points de suspension  :  « Sans hésitaation,  je vous asssure,  cheer ami, que……………………… »« L’épouse du préfet trahissait son origine picarde, et son manque de simplicité, en traînant  sur les « a » :  « Chère maadame, voulez-vous bien prendre plaace sur l’estraaade… »« Je cr…crois que ce ter…rain est touj…jours à vendre ! ».

4°  On peut, mais je ne crois pas que le procédé soit très utile…  La tournure « belle dame » suffit, déjà, à conférer  au texte une certaine tonalité. Mais, bon, pourquoi pas (tout en se disant qu’alors « belle » mériterait également une majuscule, mais, non, ce serait excessif…).

 

Le mot du 29 mai 2020 (3)

Le p’tit point de français du jour

 

bonhomme n. m. et adj.

Quand le mot est substantif, le pluriel est bonshommes, en faisant entendre le s. – Cependant, la forme bonhommes (qui rejoint l’usage suivi quand le mot est un adjectif : voir ci-dessous) est utilisée dans la langue courante, familière, surtout dans l’expression des bonhommes de neige.

Lorsque bonhomme est employé adjectivement – un air bonhomme –, le pluriel est toujours bonhommes : des façons bonhommes.

____________________________________________

 

Le déconfinement est en cours, peu à peu…

Restez vigilants, toutefois, pour vous-mêmes comme pour les autres !

Le mot du 29 mai 2020 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,  M. Colignon !

            Pourriez-vous par ailleurs me rappeler la règle de la ponctuation avec car. J’avais en tête qu’il y avait toujours une virgule avant, mais dans les faits on n’en voit pas tant que cela. Liberté littéraire, perte d’usage ?… »

 

Comme « car » amorce une réflexion, une restriction, une réserve, une réticence, etc., c’est-à-dire précède un texte parfois, ou souvent, important, la virgule est très courante. Elle est même très recommandée,  ayant une valeur qui la rapproche des points de suspension.

La ponctuation, quelle que soit l’époque, n’est pas toujours maîtrisée (litote…). Et nous ne sommes sans doute pas dans une période faste…

 

N.B. : Toutefois, cette virgule n’est pas systématiquement indiquée quand le « car » ne précède que quelques mots.

 

 

 

Le mot du 29 mai 2020 (1)

Le dicton du jour (fêtes : la Saint-Maximin et la Saint-Aymard)

 

Le jour de la Saint-Maximin

S’embaume de jasmin.

 

—————————————————————————————————-