Archives de Catégorie: A lire au jour le jour

Le mot du jour du samedi 18 mai 2019 (3)

La question du jour (et la réponse)

 

           « Bonjour, Monsieur Colignon,

J’espère que vous allez bien !

Les noms des quartiers s’écrivent-ils avec des traits d’union et des majuscules, comme les noms des rues ? Par exemple, doit-on écrire le quartier de la Goutte d’Or, ou de la Goutte-d’Or

Merci ! » 

 

Qu’il s’agisse, ou non, d’un quartier administratif (tels les quatre-vingts quartiers administratifs de Paris, à raison de quatre par arrondissement), on met généralement des majuscules et des traits d’union  :  la Goutte-d’Or, la Butte-aux-Cailles… : « En 2013, nous avons quitté le Gros-Caillou pour nous installer dans le 19e [ou : XIXe] arrondissement,  plus précisément dans le quartier Pont-de-Flandre. »

N.B. :  Pendant longtemps, on a écrit : le quartier Latin, mais depuis plusieurs décennies l’usage a imposé : le Quartier* latin.

Au sens d’ « ensemble des bâtiments, hangars, lieux de travail et de vie d’une unité militaire », quartier est un nom commun sans majuscule : Le commandement de la Légion étrangère est installé dans le quartier Viénot, à Aubagne.

 

 

 

Publicités

Le mot du jour du samedi 18 mai 2019 (2)

Le point d’orthotypographie du jour

 

Restauration (la)   n. pr.

On doit écrire : la première Restauration et la seconde Restauration, avec minuscules initiales à première et à seconde, car il ne s’agit pas de deux régimes politiques distincts comme pour Premier Empire et Second Empire, par exemple.

Il s’agit seulement d’indiquer que le règne de Louis XVIII a été momentanément interrompu par l’épisode des Cent-Jours.

*****

 

Le mot du jour du samedi 18 mai 2019 (1)

Le trait d’esprit du jour

 

« Si les épitaphes disent vrai, il faut tuer les vivants et ressusciter les morts… »  (Mark Twain, écrivain et humoriste américain, 1835-1910; auteur des Aventures de Tom Sawyer.)

Le mot du jour du vendredi 17 mai 2019 (2)

La question d’orthotypographie (et la réponse)

 

« Bonjour,

            Quand j’ai l’intitulé d’un rapport, est-ce que je le considère comme un titre d’article ou comme un titre d’ouvrage à part entière, et, donc, est-ce que ça donne :  Le rapport intitulé « Combating child poverty: an issue of fundamental rights » ou bien Combating child poverty : an issue of fundamental rights ? 

            Merci. »

 

 

L’usage flotte…  Généralement, un rapport émanant d’un ministère, d’une commission, etc., et destiné à un petit nombre de destinataires, n’est pas considéré comme une publication à part entière tel un livre…  Son titre se met donc comme un titre d’article = en romain dans le romain, entre guillemets, et avec une majuscule initiale au premier mot ainsi qu’aux noms propres et assimilés.

Attention : en toute rigueur, un titre en anglais est soumis aux règles de l’orthotypographie anglaise, avec des majuscules à tous les substantifs, aux verbes, aux adjectifs… (Les usages, là encore, connaissent quelques variantes : par exemple, en fonction du nombre de lettres des adjectifs.)

 

 

Le mot du jour du vendredi 17 mai 2019

La question du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,

            Est-ce que si, dans un texte, j’ai « la commission des comptes de la nation » et que le choix typo est la minuscule initiale,  et que plus loin dans le texte, pour renvoyer à cette fameuse commission, l’auteur choisit de mettre une capitale, est-ce que ça se justifie parce que l’ensemble de la qualification n’est pas renommée (et pour faire comprendre qu’il s’agissait de cette même commission) ? 

            Merci. »

  

Non, cette « subtilité » orthotypographique n’a pas grand intérêt, détruit l’uniformisation du texte sans apporter au lecteur un supplément de clarté.

 

Le mot du 16 mai 2019 (1)

La réponse au dingbat du mercredi 15 mai :

 

« Ester en justice »  (=   « ST »  en « justice »).

Bravo à Mme Anaïg LANGUENAN !

… et, une fois encore, à Mme Marie-Clotilde Barraud de Lagerie pour : « Ester est au coeur de la justice ».

 

Le mot du 15 mai 2019 (1)

Le dingbat du jour

 

Une phrase à trouver :

juSTice

(Réponse demain jeudi 16 mai 2019.)

Le mot du 14 mai 2019 (4)

 

La 3e question du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,

            Comment accorder :

 » au niveau de l’UE et des États membres »

ou :

aux niveaux de l’UE et des États membres » ?? »

MERCI ! »

 

 

En principe, au niveau, sauf s’il y a vraiment volonté, et surtout obligation, d’indiquer qu’il y aurait de grandes différences de niveau(x) entre les 28 (… ou 27 ?) pays ! Mais, même dans ce cas, le pluriel « aux niveaux » serait contestable.

 

 

Le mot du 14 mai 2019 (3)

La 2e question du jour (et la réponse)

 

        « Bonsoir, Monsieur Colignon,

        Trouvez-vous correcte l’expression « sous stress » pour parler de quelqu’un qui est « stressé » « sous pression » ou « sous l’emprise du stress » ? « En stress » serait-il meilleur ?
        « Quand il est sous stress, il va créer du conflit, provoquer l’autre… » 
        « Face à une difficulté ou sous stress, Jérôme va se poser en victime … »  
        « Comment réagissez-vous sous stress ? »
       Merci beaucoup ! »
          On ne dit pas « être sous terreur », « sous crainte », « sous nervosité »………….   Le plus simple est d’employer « stressé »…  =  « quand il est stressé », « Comment réagissez-vous quand vous êtes stressé ? »,  « stressé,  il crée toujours des conflits… ». Ou, alors : « En situation de stress, il… », « sous l’emprise du stress, il… ».

Le mot du 14 mai 2019 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

« Bonjour,

Comment faut-il abréger par exemple :  p. ex. ou par ex.  ?

Merci. »

 

Peu importe. Le tout est de s’en tenir à une seule de ces deux formes dans un texte.  Dans une oeuvre dite « littéraire », on n’abrège pas.